QNAP Systems, Inc. - Network Attached Storage (NAS)

Language

Support

Comment utilise-t-on le VJBOD (JBOD virtuel) pour partager la capacité de stockage de plusieurs NAS QNAP

1. Introduction

Le JBOD virtuel vous permet d'allouer l'espace disponible d'un NAS QNAP pour un autre NAS afin de maximiser la capacité de stockage totale disponible.

QNAP
Fonctionnement du JBOD virtuel : utilise l'espace disponible d'un NAS pour créer un LUN iSCSI et ajouter ce LUN à un NAS local en tant que disque dur.

En utilisant le VJBOD, vous n'êtes pas cantonné aux limites physiques d'extension de l'espace de stockage du NAS . Aucun boîtier d'extension n'est nécessaire. Grâce à la flexibilité de la transmission réseau, vous pouvez établir un stockage réseau 1/10/40GbE avec connexions de secours afin que tous les NAS puissent être utilisés au mieux de leurs capacités. Un NAS d'entrée de gamme peut être utilisé pour compléter des modèles de plus haute gamme.

 
VJBOD
JBOD
Connexion
Ethernet (1/10/40GbE) USB 3.0 ou SAS 6/12 Gbits/s
Numéro
8 disques JBOD virtuel dépend du modèle de NAS
Chaîne
S/O Daisy chain pour JBOD SAS
Connexion de secours
Agrégation de ports Non
scénarios d'utilisation
Lorsque plusieurs NAS disposant d'espace en surplus sont disponibles. Le VJBOD ne prend actuellement pas en charge l'extension directe du pool de stockage local. Lorsqu'une extension directe rapide du stockage local est nécessaire.

* Les disques JBOD virtuel ne prennent pas en charge l'extension du pool de stockage local.

2. Configuration nécessaire

2.1. Paramètres matériel

Les modèles qui prennent en charge VJBOD peut être trouvé à: https://www.qnap.com/solution/vjbod. Le firmware 4.2.2 (ou une version plus récente) est nécessaire. Tout NAS QNAP prenant en charge l'iSCSI et les pools de stockage peut être utilisé en tant que NAS distant, mais nous vous recommandons d'utiliser le firmware 4.2 (ou une version plus récente) et de disposer d'un minimum de 154 Go d'espace libre.

Pour plus d'informations et pour connaître les prochains modèles pris en charge, reportez-vous au site web de QNAP et aux spécifications logicielles de chacun des produits.

2.2. Configuration réseau requise

Les deux NAS doivent pouvoir s'identifier et se connecter mutuellement. Pour une plus grande stabilité de connexion et pour un rétablissement automatique de la connexion en cas d'échec de connexion, nous vous recommandons de connecter le NAS local et le NAS distant à un même réseau local et d'utiliser une adresse IP statique pour le NAS distant.

Si les ports Ethernet du NAS distant ne sont pas tous nécessaires, nous vous recommandons également d'activer l'Agrégation de ports pour le NAS distant. Cela sécurisera la connexion et empêchera les éventuelles pertes de données en cas d'échec d'un port.

QNAP
Vous trouverez l'option Agrégation de ports dans les Paramètres réseau. Choisissez une adresse IP statique pour la première connexion.
QNAP
Cochez les deux connexions de manière à ce qu'elles puissent utiliser la même adresse IP. Leurs performances s'en trouveront améliorées, et le basculement* sera possible.

* Pour vous connecter via un commutateur conventionnel, vous pouvez choisir Balance-rr (Round-Robin) ou Sauvegarde active. Pour les commutateurs prenant en charge l'Agrégation de liens, vous pouvez aussi utiliser le 802.3ad pour améliorer la globalité des performances.

* Notez que l'Agrégation de ports ne peut actuellement pas être utilisée avec une connexion directe en raison d'une limitation de Réseau et commutateur virtuel.

2.3. Cache SSD

Les performances en lectures et écritures aléatoires du pool de stockage JBOD virtuel pouvant être inférieures de 20 à 30 % à celles du pool de stockage du NAS hôte en raison deux processus de transmission de données s'exécutant entre les deux appareils, nous vous recommandons d'utiliser principalement le JBOD virtuel pour les partages de fichiers dont les accès en lecture et en écriture sont séquentiels, comme c'est généralement le cas. Pour les autres application, nous vous recommandons d'utiliser un cache SSD sur le NAS hôte pour améliorer les performances du pool de stockage JBOD virtuel.

Pour plus d'informations sur le cache SSD, reportez-vous à https://www.qnap.com/solution/ssd-cache/fr/index.php.

QNAP
Utiliser le cache SSD pour améliorer les performances du JBOD virtuel.

3. Utiliser le VJBOD

3.1. Utiliser l'assistant de création de disque JBOD

Dans cet exemple, nous utilisons un TVS-882 et un TS-87. Sur le TVS-882, rendez-vous dans « Gestionnaire de stockage » > « Disques » et cliquez sur « JBOD virtuel » > « Créer un JBOD virtuel » dans le coin supérieur gauche. À la deuxième étape de l'assistant, vous pouvez directement entrer l'adresse IP du NAS distant ou demander à ce qu'elle soit automatiquement détectée. Vous trouverez également une option nommée « Hôte local » qui vous permettra de monter un LUN iSCSI existant sur l'hôte pour récupérer ses données s'il a déjà servi de disque JBOD virtuel.

QNAP
Dans cet exemple, nous montrons comment l'espace libre d'un TS-879 peut être utilisé par un TVS-882.
QNAP
Rechercher le NAS distant.

Vous pourrez ensuite choisir le pool de stockage de NAS distant pour créer un nouveau disque JBOD virtuel (LUN iSCSI au niveau blocs), ou encore choisir un LUN iSCSI existant et l'utiliser en tant que disque. Les LUN pour lesquels la fonction thin-provisioning est employée ne peuvent pas être utilisés. Lorsque vous créez un nouveau disque JBOD virtuel, cliquez sur « Détails du NAS » dans le coin supérieur droit pour consulter l'état du stockage du NAS. La Liaison d'hôte peut garantir la sécurité des données en n'autorisant que le TVS-882 à accéder au disque JBOD virtuel, mais vous pouvez aussi utiliser l'iSCSI avec la protection CHAP à l'étape suivante. Ces deux options peuvent vous aider à protéger les données du disque*.

* Si la version du firmware du NAS distant est la 4.2.2 (ou une version plus récente), changer le mot de passe administrateur du NAS distant interrompt automatiquement la connexion JBOD virtuel tout le temps que le nouveau mot de passe n'est pas saisi.

QNAP
Créez un nouveau disque JBOD virtuel ou utilisez un LUN iSCSI existant en tant que disque.
QNAP
Sélectionnez l'espace à utiliser sur le nouveau disque virtuel.

Si vous créez un nouveau disque, le volume d'espace à utiliser vous sera demandé. Une fois que vous aurez terminé les étapes de cet assistant, des instructions vous expliqueront comment utiliser le disque VJBOD et quelques opérations vous seront suggérées. Créer un nouveau volume ou pool de stockage vous fera accéder à l'assistant de création de volume ou pool de stockage, alors que Restaurer les données existantes analysera les disques JBOD virtuel connectés pour récupérer leurs données. Si nécessaire, vous pouvez aussi accéder à ces instructions via l'aide de QTS.

QNAP
Définissez la taille du disque.
QNAP
Des instructions concernant l'utilisation du VJBOD seront affichées.

Si vous choisissez Ne rien faire, vous pouvez maintenant utiliser le nouveau disque JBOD virtuel dans l'onglet « Espace de stockage », en sélectionnant « Créer » > « Nouveau pool de stockage » ou « Nouveau volume ». Le disque est utilisé comme un véritable disque, toutefois, les limites suivantes s'appliquent :
Le VJBOD prend actuellement uniquement en charge les configuration RAID « simple » ; il ne peut pas être utilisé pour créer un volume système ou étendre d'autres pools de stockage, sauf si le pool de stockage comprend des disques JBOD virtuel issus du même NAS distant et d'un même pool. L'augmentation de taille du LUN du NAS distant ne sera pas reflétée sur le disque JBOD virtuel.

Par conséquent, pour étendre un pool JBOD virtuel, vous pouvez uniquement créer un nouveau disque JBOD virtuel dans le même pool de stockage et joindre le disque au pool en tant que nouveau RAID.

QNAP
Une fois la connexion établie, vous pouvez consulter les détails de l'état du nouveau disque JBOD virtuel dans « Disque ».
QNAP
Utiliser un disque JBOD virtuel pour créer un pool de stockage.
QNAP
Un pool de stockage de disque JBOD virtuel peut être utilisé comme pool de disque local offrant des fonctions telles que les snapshots.

4. Gérer le VJBOD

4.1. Surveiller le VJBOD

Certaines fonctionnalités vous permettent de surveiller l'état des JBOD virtuel ou l'état du NAS distant sans aucun outil supplémentaire. Pour commencer, dans « Disques », vous pouvez sélectionner un disque JBOD virtuel et cliquer sur « Action » pour consulter les détails du NAS distant ou le journal du pool de stockage où se trouve le disque JBOD virtuel. Cela vous permettra d'identifier les problèmes se manifestant au niveau du pool distant si l'état du disque JBOD virtuel devient anormal.

Cliquez sur l'icône Présentation des disques JBOD virtuel du coin supérieur droit du Gestionnaire de stockage pour afficher toutes les connexions JBOD virtuel, l'état général des disques et les configurations de disques de tous les NAS distants.

QNAP
Utilisez la fonction « Journal distant » pour consulter le journal du pool de stockage distant du disque JBOD virtuel sélectionné.
QNAP
La page Présentation du JBOD virtuel vous fournira un récapitulatif de toutes les connexions JBOD virtuel.

Si la version du firmware du NAS distant est la 4.2.2 (ou une version plus récente, vous pouvez utiliser la nouvelle interface utilisateur de stockage iSCSI du Gestionnaire de stockage pour surveiller les NAS qui se sont connectés à un LUN iSCSI. Qui plus est, vous serez averti si la connexion iSCSI est interrompue. Si une surveillance plus détaillée est nécessaire pour plusieurs NAS, vous pouvez utiliser Q'center pour superviser à la fois le NAS hôte et le NAS distant.

Pour plus de détails sur Q'center, reportez-vous à : http://www.qnap.com/solution/qcenter/index.php?lang=fr.

QNAP
Depuis la version 4.2.2, la page Stockage iSCSI du NAS peut afficher davantage d'informations concernant l'initiateur iSCSI connecté.
QNAP
Vous pouvez utiliser Q'center lorsqu'il vous faut surveiller plusieurs NAS simultanément

4.2. Déconnexion/transfert VJBOD

Tous les disques JBOD virtuel apparaîtront dans « disques » dans le Gestionnaire de stockage. Différentes opérations seront possibles selon les conditions du disque JBOD virtuel. Pour un disque JBOD virtuel libre que vous venez de créer, vous pouvez cliquer sur « Nouveau volume », modifier le nom du disque ou le déconnecter. Si le disque a été utilisé pour créer un volume ou pool de stockage virtuel, vous ne pourrez pas le déconnecter directement sauf si son état est anormal ou si vous sélectionnez « Déconnecter en toute sécurité » dans l'onglet « Espace de stockage ». Une fois que vous aurez déconnecté un disque JBOD virtuel, il ne disparaîtra pas immédiatement de « Disque ». Au lieu de cela, son état deviendra « Déconnecté ». Seuls les disques JBOD virtuel déconnectés peuvent être supprimés de la liste. Sinon, vous pouvez aussi choisir le les reconnecter.

QNAP
Le disque JBOD virtuel déconnecté sera identifié en tant que tel dans l'onglet Disque.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, les disques JBOD virtuel peuvent être utilisés pour le roaming de données, afin de transférer des données d'un NAS à un autre sans avoir à déconnecter et reconnecter physiquement les disques. Pour ce faire, commencez par « déconnecter en toute sécurité » un disque JBOD virtuel, puis rendez-vous sur le NAS sur lequel vous souhaitez déplacer les données, ouvrez l'assistant JBOD virtuel et choisissez le LUN iSCSI existant du NAS distant pour monter les données sur le disque JBOD virtuel.

QNAP
Utilisez « déconnecter le pool en toute sécurité » pour déconnecter un disque JBOD virtuel et lancer le processus de déplacement du pool de stockage vers un autre NAS.
QNAP
Rétablir une connexion de disque JBOD virtuel en sélectionnant « Choisir un LUN iSCSI existant sur le NAS distant ».
QNAP
Sélectionnez un disque JBOD virtuel précédemment utilisé.
QNAP
Une fois le disque virtuel reconnecté au NAS, sélectionnez « Restaurer » > « Analyser tous les disques disponibles » pour récupérer les données du disque.
QNAP
Une fois l'analyse terminée, le pool de stockage, le volume, les snapshots et les informations pertinentes du disque virtuel seront accessibles sur ce NAS.

4.3. Gestion des erreurs

Un mécanisme de reconnexion automatique est intégré aux fonctions de connexion iSCSI JBOD virtuel. Si le système ne parvient pas à accéder à un pool de stockage de disque JBOD virtuel sous 30 secondes, les mécanismes de protection contre les erreurs du pool de stockage empêcheront les opérations supplémentaires car le disque JBOD virtuel est déconnecté. À ce stade, le système essaiera automatiquement de reconnecter le disque. Notez que ce mécanisme de reconnexion automatique ne fonctionnera que si l'adresse IP du NAS distant est statique. Si l'adresse IP du NAS distant change, vous devrez sélectionner le disque JBOD virtuel déconnecté, cliquer sur « Action » et sélectionner « Modifier la cible » pour entrer la nouvelle adresse IP.

QNAP
Si le NAS distant est inaccessible, les mécanismes de protection contre les erreurs du pool de stockage seront activés pour éviter les erreurs de lecture/écriture supplémentaires. Si le NAS distant utilise une adresse IP statique, le système se reconnectera automatiquement au disque virtuel une fois le réseau rétabli.
QNAP
Sélectionnez « Modifier la cible » pour entrer la nouvelle adresse IP et reconnecter manuellement le disque JBOD virtuel.

L'espace de stockage peut tout de même être utilisé si les numéros de port de gestion web du NAS distant changent, mais certaines informations du NAS seront peut-être incorrectes. Si cela se produit, dans « disque », sélectionnez le disque puis « Action » > « Reconnecter » pour entrer les nouvelles informations. Lorsque le disque JBOD virtuel est déconnecté, vous pouvez aussi entrer le nouveau mot de passe administrateur du NAS distant s'il a changé.

QNAP
Mettez à jour les informations d'authentification u les numéros de port dans Reconnexion.
Date de sortie: 2016-06-23
Ont-elles été utiles pour vous ?
Merci pour votre commentaire.
Merci pour votre commentaire. Veuillez contacter support@qnap.com si vous avez des questions.